Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par zone à désherber

 
 

Mouron

Mouron
Le mouron est un habitué des potagers, et des sols riches et bien arrosés en général. Il y forme parfois de si denses étendues qu'il recouvre tout, en rampant par terre et en produisant forces graines !

EN SAVOIR +

 

Les Mauvaises herbes du potager

Les Mauvaises herbes du potager

Le propre d’un potager est de changer de physionomie au fil des saisons. Ces surfaces de cultures sont régulièrement travaillées pour installer de nouveaux légumes. Les mauvaises herbes de cette zone ont donc plutôt un cycle court.


 

 

Les mauvaises herbes du potager ont de nombreux points communs : elles lèvent en peu de temps (parfois en moins de trois jours), elles produisent beaucoup de graines et se faufilent entre les cultures. Un seul pied de graminée annuelle comme la digitaire peut produire plus de 100 000 graines en une saison !
 
On peut classer les mauvaises herbes du potager en fonction de la façon dont elles se développent.
 
Les mauvaises herbes qui courent sur le sol et s'enracinent en plusieurs points : mouron, potentille, renoncule, trèfle, véronique… Elles peuvent se maintenir longtemps et s'étendre si on ne les arrache pas.
 
Les mauvaises herbes annuelles qui poussent très vite, avec une tige principale plus ou moins ramifiée : capselle, cardamine, gaillet grateron, géranium, graminées annuelles, mercuriale, renouées, séneçon… Attention, elles se ressèment beaucoup.
 
Les mauvaises herbes à grande tige qui poussent plus lentement dans les recoins du potager laissés longtemps à eux-mêmes : amarantes, laiterons, morelle… A surveiller de près !
 
Les mauvaises herbes vivaces, qui s'enracinent assez profondément et peuvent se maintenir très longtemps : liserons, plantains, prêles, rumex… Elles posent parfois des problèmes, car très invasives, et peuvent étouffer les cultures.