Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par zone à désherber

 
 

Lamier Blanc

Lamier

Le lamier blanc est une mauvaise herbe très commune. Il peut devenir très envahissant en terre sèche ou légère, et former de larges colonies. Difficile à déloger !

EN SAVOIR +

 

Les désherbants du potager

Les désherbants du potager

Plusieurs types de produits sont disponibles pour le jardinier. Certains agissent uniquement sur les mauvaises herbes entourant certains légumes, d’autres éliminent tous les végétaux. Respectez toujours le mode d’emploi !

 

LES DÉSHERBANTS POLYVALENTS

La plupart des désherbants polyvalents sont composés de Glyphosate. Ils sont adaptés au potager car ils détruisent les plantes jusqu’aux racines en pénétrant par les feuilles (action systémique) et n’ont pas d’action résiduaire. En effet, au contact du sol, le glyphosate devient inactif et se dégrade par l’action des microorganismes.
Il est donc possible de replanter quelques jours après traitement sans risque pour les cultures. Comme pour tous les produits sensibles, il est néanmoins important de bien respecter les conditions d’emploi.
Veilliez à ne pas traiter sur les cultures à conserver.
 

POUR UN DÉSHERBAGE COMPLET

L'application d'un désherbant polyvalent représente un gain de temps appréciable : destruction complète de toutes les plantes traitées entre 1 et 3 semaines ; efforts physiques limités notamment pour les grandes surfaces.
Une fois les herbes détruites, un simple griffage permettra d’avoir une surface du potager sans débris, et propre pour accueillir de nouveaux semis.
En revanche, ce type de désherbants n’empêche pas les graines des adventices se trouvant déjà dans le sol de se développer.
 

DÉSHERBAGE PRÉCIS

 
Pour désherber des recoins du potager proches de cultures à conserver, il faut agir avec précaution : l’utilisation d’un bidon de produit prêt à l’emploi permet une application très précise avec un spray. Pour les produits concentrés à diluer soi-même, utiliser un pulvérisateur avec un cache herbicide.
Pour encore plus de précision, appliquer le produit dilué avec un pinceau sur quelques feuilles des plantes à détruire, le produit se propagera dans toute la plante.
Les cannes de désherbage permettent également d’appliquer le produit distinctement.
En cas de contact avec une plante à conserver, supprimer immédiatement la partie touchée pour éviter la diffusion de l’herbicide dans la plante.
 

LES DÉSHERBANTS ORGANIQUES

 
Leur matière active est issue d'éléments présents à l’état naturel ou re-synthétisée car disponible en quantité limitée dans la nature (Ces derniers ne sont pas « utilisables en agriculture biologique »).
Ces désherbants de contacts permettent de défolier rapidement les herbes pulvérisées. Ils détruisent les plantes dicotylédones peu développées. Il faut intervenir plusieurs fois dans la saison car ils n’empêchent pas les graines du sol de se développer.
On peut, en revanche, ressemer dès le lendemain d’une application.
 

LES DÉSHERBANTS SÉLECTIFS PAR CULTURE

 
Les désherbants sélectifs peuvent réduire les mauvaises herbes sans affecter les cultures auxquelles ils sont dédiés.
Les légumes comme les poireaux, carottes, pommes de terre, chou, épinard et haricots peuvent se désherber avec un produit contenant du cycloxydime. Il détruira toutes les graminées se trouvant dans ces cultures.
Pour les carottes et le persil, utiliser plus spécialement de l’alconifen qui sera efficace sur les graminées et plantes à feuilles larges (dicotylédones)
L'ail, les oignons, les échalotes et d'autres aromatiques peuvent être désherbées avec un produit à base d’isoxaben.
Pour les pommes de terre, il existe un désherbant curatif et préventif composé de deux substances actives : le Flufénacet  et le métribuzine. Les cultures de pommes de terre occupant  souvent de grandes surfaces, c’est un moyen pour détruire les mauvaises herbes et empêcher la germination des semences des graines d’adventices. Ces molécules ont une durée d’action de 4 à 5 mois.
Ces produits se présentent souvent dans de petites fioles ou sachets à diluer avec de l’eau dans un pulvérisateur.
Il n’existe pas forcement de désherbant pour toutes les cultures, notamment pour les fraisiers qui sont pourtant souvent envahis d’adventices….
Soyez  attentifs aux instructions sur les emballages de ces produits afin d’utiliser le bon produit sur la bonne culture.
 

LES PRÉCAUTIONS

 
Pour l'utilisation de tous désherbants (conventionnels ou organiques), lisez toujours attentivement les étiquettes et respectez les bonnes pratiques d’utilisation.