Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par zone à désherber

 
 

Séneçon

Senecon
Le séneçon est assez discret : on ne remarque pas toujours les premiers pieds, de petite taille au printemps. Malgré sa petite taille, cette plante est une véritable "usine à graines" et on se retrouve vite envahi !

EN SAVOIR +

 

Désherber le potager

Désherber le potager

C'est la partie du jardin qui exige le désherbage le plus minutieux, puisque les mauvaises herbes font concurrence aux légumes. Plus il y a d'herbes indésirables et moins vous récolterez…

<iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="360" src="https://www.youtube-nocookie.com/embed/4Wd_6JIoCe4?feature=player_embedded" width="640"></iframe>

Dans un potager, le désherbage est nécessaire pour obtenir de bonnes récoltes. Tous les végétaux ont besoins d’eau, d’éléments minéraux, de lumière et d’espace pour se développer. Le problème vient des plantes que l’on ne souhaite pas qui poussent souvent plus vite au détriment de celles qui nous intéressent. En effet, les adventices ont une forte capacité d’adaptation et prolifèrent bien plus rapidement que les cultures.  Il est donc nécessaire de contrôler ces végétaux afin que les cultures puissent se développer dans les meilleures conditions, avec le minimum de concurrences. Pour épargner certains légumes plus sensibles (comme les tomates), il est recommandé de retirer les adventices qui peuvent devenir un relais pour les maladies ou attirer des parasites.

 

SARCLER SOUVENT

img2
 
Le meilleur des désherbages ? Celui qu'on n'a pas à faire ! Ne laissez pas les levées indésirables prendre pied et passez régulièrement la binette ou le sarcloir, par temps sec et ensoleillé. L'action est très efficace sur les très jeunes plantules. Si elles sont un peu développées (mais pas encore en fleurs), employez plutôt la griffe afin de rétablir la situation, puis biner chaque semaine pour prévenir les nouvelles repousses et éviter les arrosages.
Selon le célèbre diction, «un binage vaut deux arrosages».
 

LUTTE FACILE

img3
 
Contre les mauvaises herbes à pousse rapide et prolifiques, comme la cardamine hérissée, le plus efficace consiste à arracher les plantes à la main. Elles sont peu enracinées et ne résistent pas lorsqu'on tire dessus. Attention toutefois à ne pas disséminer les graines en manipulant des plants montés à graines : il vaut mieux les retirer à un stade précoce. Ne les laissez pas sur place, car certaines peuvent se ré-enraciner et finir leur cycle ! Le laiteron et le mouron en sont de bons exemples.
 

LE PAILLAGE

 
Afin de tenir la terre propre, il est bénéfique d'employer un paillis au pied des légumes. Cette solution empêchera la levée des mauvaises herbes et retiendra l’humidité au sol.
Il faut donc semer en lignes (et non à la volée) pour pouvoir installer le paillis.
Pour certaines cultures pérennes comme les fraisiers, le paillis restera en place toute l’année.  Il évitera le contact entre la terre et les fruits, ce qui limite le risque de pourriture.
En revanche, pour les cultures à cycles courts (radis, salade) le paillage est moins utile car les légumes se développent vite et les mauvaises herbes ont moins de temps pour les envahir.
 

LES RAMPANTES

 
La lutte contre les mauvaises herbes rampantes du potager, comme la potentille rampante, le trèfle ou la renoncule rampante, est différente. Avec un couteau désherbeur ou une griffe, arrachez les touffes en soulevant toutes les parties enracinées. Aucun fragment de tige ne doit rester en place sous peine de repartir très vite.
 
 

EN PROFONDEUR

 
Contre les potagères pérennes comme le petit liseron ou la prêle dont ses racines peuvent mesurer jusqu’à plusieurs mètres, employez un outil de type gouge permettant d'aller chercher les racines en profondeur. Extirpez-en le plus possible. En arrachant constamment les repousses, vous épuiserez les systèmes racinaires  et elles perdront de la vigueur.
 

RÉSERVES À GRAINES

Attention à bien nettoyer le potager : En enlevant la majorité des mauvaises herbes régulièrement, elles n’auront pas le temps de monter en graines et de se ressemer pour l’année suivante. Traquez les plants cachés entre les légumes et retirez-les à la main.
 
 

REFAIRE SON POTAGER

A la fin de la saison, pour avoir un potager propre en hiver, ou au début du printemps avant les premiers semis ou plantations, un désherbage complet s’impose parfois.
Utiliser un désherbant à base de Glyphosate qui détruira toutes les plantes au complet et se décomposeront très vite pour laisser place nette.
 
Si la température est trop basse, vous ne pourrez pas utiliser de désherbant. Au dessous de 10°C le cycle végétatif des plantes se réduit fortement. Un désherbant devient donc inefficace car il pénètre difficilement et lentement dans la sève des plantes qui n’est plus en activité.
Il faudra alors bêcher, ou passer le motoculteur  pour enfouir les herbes dans la terre. Elles se dégraderont pour apporter de la matière organique mais attention car certaines racines pourront se redévelopper. (Liseron, chardon).
 
Il existe aussi depuis peu de temps des désherbants organiques, à base d'ingrédients naturels qui vous permettront de détruire les plantes non désirées par contact et permet  de replanter rapidement après traitement.
 
 

ENTRETENIR SON POTAGER

 
Quand il est difficile de distinguer culture potagère et mauvaises herbes, recourir aux désherbants sélectifs spécifiques pour légumes. Attention à choisir le bon produit en fonction des cultures à conserver.
 

CONSEIL PRATIQUE

 
On peut mettre les mauvaises herbes montées en graines dans un compost. Pour entretenir l’activité du compost, il est nécessaire de bien le retourner tous les mois.
 
# Dans un potager, on peut utiliser aussi la technique du faux semis : on prépare finement le sol deux semaines à l’avance ; on laisse germer les graines restantes dans le sol qu’on élimine juste avant de semer.