Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par zone à désherber

 
 

Plantains

Plantain
Les plantains forment des coupes de feuilles plaquées contre le sol, étouffant le gazon et les autres plantes à proximité. Ils font partie des mauvaises herbes prolifiques.

EN SAVOIR +

 

Les désherbants des allées et terrasses

Les désherbants des allées et terrasses

Les produits de désherbage à employer ici sont multiples. Le glyphosate est le principal, car c'est le plus pratique et le plus courant. Il en existe d'autres.

LE GLYPHOSATE : LE PLUS POLYVALENT

img2
 
Le glyphosate est devenu le principal produit de lutte contre les mauvaises herbes dans les allées et les cours. Il s'applique par pulvérisation sur les parties aériennes et détruit la plante indésirable jusqu’à la racine. Et plus particulièrement efficace sur les plantes coriaces comme les vivaces.
 
Comme tout produit homologué, les désherbants à base de glyphosate doivent être utilisés à la dose prescrite. Ils sont conditionnés en produits prêts à l’emploi (désherbage d’entretien et de petites surfaces) ou concentrés à diluer (désherbage de fond et de grandes surfaces). C’est un produit utilisable en traitement localisée uniquement sur les mauvaises herbes sur les sols perméables et imperméables. Vous pourrez en appliquer jusqu’à 3 fois par an car il n’empêchera pas les graines se trouvant dans le sol de germer. Respectez les précautions d’emploi !
 

LES DÉSHERBANTS ANNUELS (OU RÉSIDUAIRES)

 
Le glyphosate est parfois associé à d'autres matières actives : l'oxadiazon, ou diflufénicanil, des produits qui empêchent les graines de germer.
On dit alors que ces produits sont résiduaires (ou rémanents) car ils laissent des résidus dans le sol qui ont une durée d’action de plusieurs mois.
L’idéal est d’appliquer ces produits au début du printemps, lorsque les premières mauvaises herbes arrivent sur les allées et terrasses, ces désherbants agiront toute l’année jusqu’à l’automne. Un désherbage par an suffit. Prendre bien garde à n’utiliser ces produits que sur une surface perméable pour éviter les risque de lessivage.
 

L’ACIDE ACÉTIQUE OU PÉLARGONIQUE

 
L'acide acétique ou pélargonique, composants naturels re-synthétisés en laboratoire, ont une action foliaire. L’avantage c’est qu’ils ont une action rapide, en revanche  ils ne se propagent pas dans les racines et donc n’empêchent pas la repousse.
 

LES ANTI-MOUSSES POUR SURFACES DURES

Les désherbants types glyphosates ou oxadiazon, n'ont aucun effet sur les mousses.
Il faut donc utiliser des anti-mousses spécifiques pour les cours, allées ou terrasses. Les anti-mousses toitures peuvent également être utilisés.
A base de chlorure de benzalkonium , d’ion ammonium quaternaire ou d’acide monoïque pour la molécule naturelle, ces produits permettent de détruire les mousses sur toutes les types de constructions. Ne pas utiliser à proximité des points d’eau, sur végétaux ou encore dans les bassins poissonneux.
Ces produits ne font pas de taches contrairement au sulfate de fer qui laisse des marques sur les matériaux.
 

ET LE CHLORATE DE SOUDE ?

Largement utilisé pendant des années pour le désherbage des jardins, le chlorate de soude n'est plus autorisé à la vente depuis mai 2010.
Ce produit a été interdit à cause :
 
# des risques toxiques pour l’utilisateur étaient trop importants.
 
# du risque important de contamination des eaux souterraines (forte mobilité dansle sol)
 
# du manque de données indispensables pour une évalution complète.