Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Désherbage pratique

 
 

Plantains

Plantain
Les plantains forment des coupes de feuilles plaquées contre le sol, étouffant le gazon et les autres plantes à proximité. Ils font partie des mauvaises herbes prolifiques.

EN SAVOIR +

 

Désherbage naturel

Désherbage naturel

LES MAUVAISES HERBES RÉCALCITRANTES AU DÉSHERBAGE NATUREL
 
Ronces, pissenlits, trèfles, lierre… Certaines adventices jouent les durs et tentent de résister tant bien que mal aux techniques de désherbage naturel. Découvrez comment les éradiquer durablement.

SE DÉBARRASSER DES PISSENLITS

 
 
Le pissenlit n’a peut-être qu’une racine mais celle-ci est tenace. De préférence logé le long des cours et des allées, mais aussi au pied des haies, dans les friches, les massifs et les potagers, il pousse vite et se ressème particulièrement bien. Sa racine pivotante est très cassante, ce qui rend les techniques de désherbage naturel délicates et leur efficacité limitée. De plus, le pissenlit prolifère très rapidement une fois les graines de la fleur montée, dispersées par le vent.
Avant de recourir à un produit désherbant, nous recommandons d’essayer les techniques manuelles lorsque le sol est bien humide, après une longue journée de pluie. Si la racine persiste à casser et que le pissenlit réapparait régulièrement au même endroit, vous pouvez envisager l’utilisation d’un désherbant à base de glyphosate en prenant soin d’utiliser un cache herbicide pour ne pas risquer de toucher les plantes voisines. Les pissenlits ont souvent tendance à trôner de manière bien visible, isolés des autres mauvaises herbes. Une application avec un produit prêt à l’emploi disposant d’un pistolet vaporisateur intégré permet de cibler une mauvaise herbe en utilisant la juste dose de désherbant, et ce, sans se préoccuper au préalable de préparer la mixture.
 
> Fiche d'identité des pissenlits
 
 

SE DÉBARRASSER DES RONCES

 
 
Adeptes des haies, des massifs et autres friches, les ronces s’installent discrètement au printemps, s’enracinent et se parent d’épines très rapidement. Plus elles poussent, plus elles sont résistantes et difficiles à évincer. Mieux vaut donc les surveiller dès la première année et agir à l’automne, lorsque la sève redescend.
Pour se débarrasser d’une ronce qui se serait installée à votre insu dans un endroit indésirable comme par exemple au cœur d’une haie, le recours à un désherbant se justifie. On utilisera de préférence un désherbant avec un principe actif systémique de type glyphosate. Pour éviter de toucher le feuillage de la haie ou risquer de répandre du désherbant sur le sol, on appliquera le produit pur directement au pinceau  sur les feuilles. On aura pris soin de tirer sur la tige le plus possible (sans la casser) afin de badigeonner la plus grande longueur possible en n’oubliant surtout pas les jeunes pousses de l’extrémité, qui absorbent plus rapidement les molécules de glyphosate ou autres.
 
 
> Fiche d'identité des ronces
 

SE DÉBARRASSER DU TRÈFLE

 
 
Seul le trèfle à quatre feuilles porte chance, il est donc inutile de conserver les trèfles composés de trois folioles, qui prolifèrent à toute vitesse dans le jardin. De plus, bien que sa racine soit fine et très cassante, le trèfle s’enracine facilement. Si vous choisissez un désherbage par arrachage ou toute autre technique manuelle, soyez vigilant à ne laisser aucune racine en terre. La moindre petite radicelle suffit au trèfle pour renaître. Ne le laissez jamais gagner du terrain et s’installer, car il sera quasi impossible de s’en débarrasser définitivement par des techniques naturelles. I
Il existe une variété de trèfle, très courante dans nos jardins, aux feuilles bruns-rouges particulièrement envahissantes, qu’il est préférable de traiter avant la floraison.  En effet, les graines de la fleur ont la particularité de sauter et de démultiplier ainsi la vitesse de prolifération du trèfle dans le jardin.
Une fois installé, lorsqu’une zone est infestée, le recours à un produit  de synthèse est souvent inévitable. Pour les zones ciblées telles que le gazon ou les pieds de haies et de massifs, un désherbant sélectif est une solution rapide et efficace. Heureusement, une seule application suffit car le trèfle est très sensible : on constatera le dépérissement des feuilles en à peine 24 heures.
 
> Fiche d'identité du trèfle
 

SE DÉBARRASSER DU LIERRE

 
 
Seul le trèfle à quatre feuilles porte chance, il est donc inutile de conserver les trèfles composés de trois folioles, qui prolifèrent à toute vitesse dans le jardin. De plus, bien que sa racine soit fine et très cassante, le trèfle s’enracine facilement. Si vous choisissez un désherbage par arrachage ou toute autre technique manuelle, soyez vigilant à ne laisser aucune racine en terre. La moindre petite radicelle suffit au trèfle pour renaître. Ne le laissez jamais gagner du terrain et s’installer, car il sera quasi impossible de s’en débarrasser définitivement par des techniques naturelles. I
Il existe une variété de trèfle, très courante dans nos jardins, aux feuilles bruns-rouges particulièrement envahissantes, qu’il est préférable de traiter avant la floraison.  En effet, les graines de la fleur ont la particularité de sauter et de démultiplier ainsi la vitesse de prolifération du trèfle dans le jardin.
Une fois installé, lorsqu’une zone est infestée, le recours à un produit  de synthèse est souvent inévitable. Pour les zones ciblées telles que le gazon ou les pieds de haies et de massifs, un désherbant sélectif est une solution rapide et efficace. Heureusement, une seule application suffit car le trèfle est très sensible : on constatera le dépérissement des feuilles en à peine 24 heures.
 
> Fiche d'identité du lierre
 
 

SE DÉBARRASSER DU LISERON

 
 
Nichés aux pieds des haies ou des massifs, les liserons s’enroulent autour des plantes et endommagent les massifs en se mêlant aux autres plantes. Leur tige est si fine, qu’il est très difficile de l’arracher en prélevant la racine même lorsque le sol est humide.
Il existe des désherbants sélectifs pour liserons mais ce sont les mêmes matières actives que les désherbants sélectifs pour graminées. Il n’est donc pas recommandé de les utiliser si l’on n’est pas sûr du classement botanique des plantations infestées, que l’on risque de détruire également.Il est très délicat de désentortiller le liseron pour l’isoler de la plante support et d’appliquer un traitement au pinceau ou au pistolet vaporisateur. Cependant, on peut se limiter à dérouler l’extrémité du liseron sur seulement 20 cm et appliquer du désherbant à base de glyphosate avec précision au pinceau ou avec une éponge sur les feuilles les plus jeunes. Le liseron étant très sensible, cela devrait suffire à détruire l’ensemble de la plante.
 
> Fiche d'identité du liseron
 
 

EN SAVOIR PLUS :

 
> Notre dossier : "Désherbant naturel : une méthode de désherbage dans l'air du temps"
 
> Toutes les mauvaises herbes