Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par technique de désherbage

 
Conseil
Conseil jardinage

Entretien gazon : le bon moment pour refaire sa pelouse

L’automne est la saison la plus favorable à la rénovation du gazon. En voici les principales étapes.

EN SAVOIR +

 

 

Lamier Blanc

Lamier

Le lamier blanc est une mauvaise herbe très commune. Il peut devenir très envahissant en terre sèche ou légère, et former de larges colonies. Difficile à déloger !

EN SAVOIR +

 

Le vinaigre

Le vinaigre

DÉSHERBER AU VINAIGRE
 
Au chapitre des recettes de grand-mère figure le désherbage au vinaigre blanc. Une solution naturelle issue de la vinification du vin, mais pas vraiment efficace ni inoffensive.

 

C'est un grand classique des forums de désherbage : pur ou dilué à 50%, le vinaigre blanc viendrait à bout des mauvaises herbes. A moins de 1 euro le litre, il présenterait un rapport prix/efficacité imbattable. La réalité est plus nuancée. Si le vinaigre, qui contient de l’acide acétique dans une concentration de 5 à 8%, brûle en effet les plantes, il est loin de les tuer toutes…
 

AVERTISSEMENT

Cette technique est une déviation d’usage, contrairement aux produits homologués créés pour l’usage du désherbage avec des doses prescrites.
 

N’AGIT QUE SUR LES HERBES TENDRES

En arrosage ou en pulvérisation, le vinaigre peut être efficace contre les mauvaises herbes à tige tendre, comme les graminées annuelles levant dans les allées. En revanche, son action contre les vivaces est plus hypothétique. S’il peut flétrir les parties aériennes, il laisse intactes les racines, qui permettront à la plante de repartir de plus belle.
 

LES LIMITES DU VINAIGRE

 
Par ailleurs, le vinaigre, s'il est employé en grande quantité, n’est pas sans effet sur le sol. Mal dosé, il risque de détruire les micro-organismes qu’il abrite et dont les plantes ont besoin pour se développer.