Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par technique de désherbage

 
Conseil
Conseil jardinage

Entretien gazon : le bon moment pour refaire sa pelouse

L’automne est la saison la plus favorable à la rénovation du gazon. En voici les principales étapes.

EN SAVOIR +

 

 

Séneçon

Senecon
Le séneçon est assez discret : on ne remarque pas toujours les premiers pieds, de petite taille au printemps. Malgré sa petite taille, cette plante est une véritable "usine à graines" et on se retrouve vite envahi !

EN SAVOIR +

 

A l'eau chaude

A l'eau chaude

DESHERBAGE A L'EAU CHAUDE
 
Verser de l’eau bouillante sur certaines mauvaises herbes peu coriaces est une solution de désherbage complémentaire. Elle doit être réservée aux zones peu sensibles du jardin : allées, terrasses, escaliers…

 

A l'aide d'un récipient à bec verseur, faites ruisseler de l'eau dans le cœur de la plante. Lorsqu'elle prend une couleur vert tendre, arrêtez. L'eau chaude -comme la flamme- fait éclater le contenu des cellules, d'où ce changement de couleur.
 
 

SUR ROSETTES SURTOUT

 
Comme on ne peut pas vraiment balayer une zone avec de l'eau chaude, on se concentre sur les mauvaises herbes qui ont un point sensible, en particulier les mauvaises herbes à rosettes (picrides, pissenlits, chardons, laiterons). L'eau chaude au cœur de la rosette les tue ou, au pire, les empêche de monter à fleurs et vous laisse le temps.
 
L'eau bouillante est idéale pour détruire une rosette isolée dans une allée ou sur une terrasse, et qui ne justifierait pas de sortir le pulvérisateur désherbant ou le vaporisateur.
 
Desherbage à l'eau chaude

PAS SANS DANGER !

 
L'emploi de l'eau bouillante nécessite quelques précautions, comme porter des chaussures fermées, et qu'il n'y ait ni enfants ni animaux dans les parages. L'eau chaude peut aussi nuire aux organismes bénéfiques du jardin, car elle tue les alliés comme les carabes ou les vers de terre. A employer avec discernement, donc.
 

UNE EAU DE CUISSON DÉSHERBANTE ?

 
L'eau ayant servi à la cuisson de certains légumes (pomme de terre surtout) a la réputation d'inhiber la croissance des mauvaises herbes lorsqu'on verse le liquide (refroidi) sur les plantes. Dans les faits, cette eau de cuisson gêne un peu les plantes (à cause de l'amidon contenu dans l'eau) mais ne les tue pas. Cette méthode est plutôt à employer en complément d'une autre méthode de désherbage.