Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin:

Par produit désherbant

 
Conseil
Conseil jardinage

Entretien gazon : le bon moment pour refaire sa pelouse

L’automne est la saison la plus favorable à la rénovation du gazon. En voici les principales étapes.

EN SAVOIR +

 

 

Séneçon

Senecon
Le séneçon est assez discret : on ne remarque pas toujours les premiers pieds, de petite taille au printemps. Malgré sa petite taille, cette plante est une véritable "usine à graines" et on se retrouve vite envahi !

EN SAVOIR +

 

Désherbants polyvalents

Désherbants polyvalents

LES DÉSHERBANTS POLYVALENTS
 
Comme leur nom l’indique, les désherbants polyvalents sont utilisés dans tous les endroits du jardin. Généralement systémiques, ils détruisent les mauvaises herbes jusqu’à la racine. Ils réclament une application précautionneuse, car ils ne font pas de différences entre les plantes cultivées et les adventices.
Pour désherber sans effort les allées, les massifs ou le potager, le jardinier dispose aujourd’hui de nombreux produits systémiques à base de glyphosate. Appliqué sur une partie de la plante, le désherbant se diffuse alors dans toute la plante jusqu’à la racine.
 
 
 

EN CONCENTRÉ

 
Ces produits se présentent sous plusieurs formes. Dans les grands jardins, on utilisera un désherbant concentré, à diluer et à appliquer avec un pulvérisateur. En désherbage de précision, on pourra l’appliquer au pulvérisateur muni d’un cache-herbicide, à la canne à désherber ou au pinceau.
 
 
 

 

… OU EN PRÊT À L’EMPLOI

 
Pour les petites surfaces ou les traitements d’entretien, on optera plutôt pour un désherbant prêt à l’emploi avec spray intégré. Ne réclamant ni préparation ni manipulation, c’est une solution sûre et pratique. En outre, elle permet un ciblage précis des mauvaises herbes.
 

AU POTAGER

 
Pas de problème pour désherber un carré de votre potager. L’absence de rémanence de ces désherbants systémiques permet de replanter rapidement après le traitement. Le délai est précisé sur l’étiquette de l’emballage. Respectez-le.
 

LE BON DOSAGE

 
Pour les produits concentrés, on respectera scrupuleusement la dose indiquée sur l’étiquette et on veillera à préparer uniquement la quantité de mélange nécessaire.